Coucou jeune visiteur,  je m’appelle Jean-François Galaup de  Lapérouse, je vais te faire visiter ma ville, elle a beaucoup évolué car moi je l’ai connue au 18ème siècle. J’étais un grand navigateur,

Bonjour, je me présente, Jean-François de Galaup de Lapérouse, grand navigateur du XVIIIe siècle né à Albi.

 

Ma vie fut remplie d’expéditions aux quatre coins du monde avec de fabuleux équipages pour découvrir de nouvelles terres… ah, je me souviens du nom de mes bateaux : l’Astrolabe et la Boussole, que de souvenirs. Malheureusement, parti le 1er août 1785 de Brest, je n’y suis plus jamais revenu. En effet mes deux frégates se sont abîmées en 1788 au large de l’Australie et j’y ai perdu la vie avec tout mon équipage. Quel gâchis ! Je sais que de nombreuses recherches ont été faites depuis pour retrouver les vestiges et qu’un musée m’est consacré dans ma ville natale.

 

Même si le destin m’a emmené loin d’ici, cette ville est restée dans mon cœur. Alors suis moi et partons à la découverte d’Albi la Rouge ….

A présent, partons sur la rive droite du Tarn pour suivre les traces de Lapérouse. Tu te rappelles... c'est moi !!


Jean-François de Galaup de Lapérouse : je suis aussi un albigeois célèbre, né en 1741 au manoir du Gô.

Louis XVI a apprécié mes qualités humaines et mes talents de marin en tant que jeune capitaine de vaisseau de 39 ans. Il m'a confié une grande expédition avec 2 navires :  la Boussole et l’Astrolabe. 225 hommes, marins, savants et artistes, partent de Brest en 1785, longent le Brésil, le Chili, l’Alaska, la Californie et la Chine, la Russie, l'Australie...et s’échouent à Vanikoro (Iles Salomon) dans le Pacifique en 1788. Un mystère entoure le naufrage..

 

Lapérouse écrivait tous les jours dans son journal de bord et il racontait la vie à bord, les différents découvertes, les contacts avec les populations locales. Comme cette fois sur l'île de Pâques où la population très attirée par l'équipement des bateaux et des marins leur a volé chapeaux et mouchoirs.

 

Ce musée rend hommage au navigateur et à cette fabuleuse expédition : cartes, maquette, objets découverts par la marine nationale lors de ses recherches...

Pour rendre la visite plus ludique, un livret-questionnaire permet de suivre un parcours balisé dans le musée. En été, le jeudi, un atelier découverte est proposé au 7/11 ans : à vos cartes moussaillons !

 

Avant de repartir, n'oublie pas de prendre la plus belle photo sur la Cité épiscopale depuis la terrasse.

          Visionne la vidéo sur le quartier de la Madeleine 


Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux!

N'hésitez pas à recommander ce site  :

L'Office de Tourisme d'Albi